PRENDRE RENDEZ-VOUS

Don d’ Ovocytes

Le don d'ovocytes vise à permettre aux femmes ne pouvant pas tomber enceinte avec leurs propres ovocytes de donner naissance à des enfants grâce aux ovocytes d’une donneuse. La donneuse peut être une femme qui subit elle-même un traitement de fertilité, ou une volontaire.

Le programme de don d’ovocytes a commencé en 1989 a la Clinique IAKENTRO, quand nous avons réalisé la première grossesse à partir d’un don d’ovocytes en Grèce, qui a abouti à la naissance de jumeaux en parfaite santé. Ce succès a été un élément déclencheur pour nous et nous a permis de lancer un programme de dons en utilisant des donneuses bénévoles.

Quand le don d’ovocytes est-il recommandé?

Le programme de don d’ovocytes donne la possibilité d’obtenir une grossesse dans les cas suivants:

  • Femmes souffrant de ménopause précoce.

  • Femmes ayant une faible qualité ovocytaire.

  • Femmes ayant entre 43 et 50 ans (Au-delà de 50 ans cela est interdit par la loi)

  • Pour les femmes présentant des anomalies chromosomiques ou des troubles génétiques qui rendent l’issue d’une grossesse impossible ou problématique.

  • Couples souffrant d’infertilité, ou la femme a subit une chimiothérapie qui rend impossible la stimulation hormonale des ovaires.

Taux de réussite

Le maintien à un taux de réussite élevé du programme de don découle d’une bonne coordination et d’une bonne synchronisation entre la donneuse et la receveuse, d’une bonne préparation de la donneuse, des normes de fonctionnement élevées du laboratoire et de l’excellente formation de notre personnel scientifique.

Preparation Receveuse – Conjoint

Le succès du programme de don d’ovocytes est dû au bon suivi – préparation de la receveuse, qui comprend:

  • Test de transfert d’embryons avant la tentative(En cas de lumière cervicale étroite ou déformée, une dilatation cervicale est recommandée)

  • Echographie Gynecologique

  • Hystérosalpingographie
  • Hystéroscopie (lorsque cela est nécessaire)

  • Préparation pharmaceutique de l’endomètre

De plus, chaque receveuse doit faire les examens suivant:

  • Groupe sanguin – Rhesus
  • Analyses sanguines
  • Anticorps pour les hépatites Β, C (HbsAg, anti-s, anticore IgM, HbC)
  • HIV
  • Electrophorèse de l’hémoglobine
  • Mycoplasme, uréoplasme dans le frottis cervical

  • Chlamydia dans le frottis cervical

  • CMV (IgG, IgM)
  • Syphilis (VDRL)
  • Globules Rouges

Pour le conjoint ou le donneur:

  • Analyses sanguines
  • Groupe sanguin – Rhesus
  • HIV
  • Hepatites Β, C
  • Electrophorese de lhémoglobine
  • Spermogramme et culture de sperme, aérobie et anaérobie pour les mycoplasmes, chlamydia

  • Syphilis
  • CMV

En cas d’azoospermie non obstructive ou d’oligo-asthénospermie sévère, lorsque la concentration en spermatozoïdes est inférieure à 5 millions par ml, il est recommandé que l’homme effectue également les examens suivants:

  • Control pour la mucoviscidose

  • Examen des micro-défauts du chromosome “Y”

  • Caryotype

Pour la réussite de l’implantation et pour le développement des embryons, il est nécessaire de bien préparer l’endomètre afin que le jour de la ponction des ovocytes, il soit d’au moins 8 mm. Cette preparation est effectuée par le médecin traitant de la receveuse dans son pays de résidence destinataire. Le traitement pharmaceutique pour la préparation de l’endomètre est diffèrent en fonction que la receveuse a ses règles ou pas.

Donneuses d’ovocytes

Toutes les donneuses participant au programme de don de notre centre ont moins de 32 ans, sont bénévoles et, conformément à la loi grecque, sont indemnisées pour leurs dépenses, leurs jours d’absence du travail et pour leurs efforts physiques à hauteur d’un certain montant qui a été déterminé par la Commission nationale de reproduction assistée.

Dans tous les cas, le don d’ovocytes est un acte altruiste, anonyme et volontaire. Avant de se joindre au programme de don d’ovocytes toutes les donneuses sont examinées par un médecin généraliste, un généticien, un psychologue et un gynécologue de notre centre afin de contrôler leur état physique et mental, leur matériel génétique et leur système reproductif.

Les examens des donneuses comprennent :

  • Groupe sanguin – Rhesus
  • Analyses generales sanguines
  • Anticorps pour les hepatites Β, C (HbsAg, anti-s, anticore IgM, HbC)
  • HIV
  • ΝΑΤ: C’est une méthode de biologie moléculaire qui permet dans les 24 heures de savoir si la donneuse est infectée par l’hépatite B, C et le virus HIV
  • Electrophorese de l’hémoglobine
  • Mycoplasme, uréoplasme dans le frottis cervical

  • Chlamydia dans le frottis cervical

  • CMV (IgG, IgM)
  • Syphilis (VDRL)
  • Globules rouges
  • Caryotype
  • Mucoviscidose (le 75% des mutations)

Les donneuses sont soumises au processus classique de stimulation hormonale. La fertilité des femmes qui décident de devenir donneuses d’ovocytes n’est en aucun cas affectée. En réalité, elles donnent des ovocytes qui, s’ils ne sont pas ponctionnes, seront détruits par leur organisme.

Mis à part les examens de dépistage prévus par la législation grecque pour les donneurs et les donneuses, IAKENTRO opère également un contrôle des maladies génétiques héréditaires les plus graves. En particulier:

Maladies autosomiques récessives

  • Atrophie musculaire de la colonne vertébrale

  • Déficit en déshydrogénase acil-CoA

  • Malformations congénitales de glycosylation type 1a

  • Dystrophie musculaire Duchenne/Becker (DMD/B)

  • Mucoviscidose

  • Leucodystrophie métachromatique
  • Maladie de Gaucher
  • Maladie de Wilson
  • Syndrome de fragilité du chromosome X

  • Syndrome Smith-Lemli-Opitz

 

Legislation Grecque

  • Le don d’ovocytes est un acte altruiste, volontaire et sans gain financier. Dans le cadre du processus de don, les donneuses sont indemnisées pour les jours d’absence de leur travail, pour leurs efforts physiques et pour leurs frais de transport.

  • Le don d’ovocytes et de sperme est autorisé en Grèce, à condition que l’anonymat des donneurs et des donneuses soit garanti.

  • Le don n’est pas autorisé pour les couples homosexuels et pour les femmes de plus de 50 ans.

  • Les donneuses signent une déclaration de concession de leurs ovocytes.

  • Les receveurs signent une déclaration à la Clinique stipulant qu’ils sont maries et qu’ils souhaitent avoir recours à une FIV avec don d’ovocytes. S’ils ne sont pas maries ils signent alors un acte notarié devant un notaire stipulant qu’ils veulent avoir recours à une FIV avec don d’ovocytes.